Tag Archives: recette

Filet de merlan au citron et persil

14 Mai


So….

Effort nutrition oblige, on mange du poisson ! Oui mais du délicieux poisson 🙂 Une certaine Aamina sera ravie, une recette de plus à tester … Assez facile à faire et encore plus facile à manger…

Pour 2 personnes :P10-05-09_22.51

2 filets de merlan (ou autre poisson « blanc »)

Le jus d’1/2 citron jaune

1 cuil à soupe de persil finement haché

Sel, poivre, cumin, curcuma, curry, piment d’espelette, ail haché

1/2 cuil à café de chaque, à rectifier selon vos goûts

 

 

Mélanger le jus de citron, le persil, les épices dans une assiette creuse. Mettre les filets à mariner quelques minutes de chaque côté. Dans une poelle, mettre 2 cuil à soupe d’huile à chauffer à feu moyen. Passer chaque filet (vous pouvez les diviser en 2 morceaux plus petits) dans un peu de farine, tapoter pour enlever l’excedent qui ne ferait que brûler et mettre à cuire dans l’huile. Le poisson doit dorer. Une fois doré des deux côtés, retirer et mettre sur du papier absorbant (sauf si vous êtes un accro raide dingue d’huile!). Servir, manger !

Bon appétit !

Mon premier risotto…

15 Mai

risottoUne autre façon d’accompagner le poulet crémeux au boursin cuisine, du risotto…

Pour la cuisson, je me suis référée aux instructions sur le paquet. A savoir, faire revenir le risotto dans un peu d’huile jusqu’à ce que les grains soient translucides. Saler, j’ai ajouté un tout petit peu de bouillon en cube, et du poivre noir. Une fois les grains translucides, ajouter peu à peu de l’eau et laisser absorber complètement tout en remuant à la cuillère en bois. A chaque fois, verser un peu d’eau et laisser absorber etc… jusqu’à ce que le risotto soit crémeux et bien cuit. Retirer du feu et servir soit tout seul, soit accompagné de mon délicieux poulet crémeux !!! Puis, engloutir !

P15-05-09_00.37Bon appétit !

Cornes de gazelle by Choumicha

3 Mai

Je traduirais dans cette rubrique les recettes de Choumicha pour ceux et celles qui ne sont pas arabophones.

Pour info, Choumicha anime désormais une émission culinaire en français

« La cuisine de Choumicha » sur CuisineTV.

Pour les cornes de gazelle by Choumicha, il vous faudra :

La pâte !

250g de farine

1cuil à soupe de miel, 2cuil à soupe d’huile

20g de beurre, 1 oeuf, 1 pincée de sel

1 pincée de gomme arabique

2 cuil à soupe d’eau de parfum (Ma zhar ?)

Un peu d’eau

Alors alors, on met tout en ensemble comme elle fait Choumicha 🙂 à la main ou au robot. Et on ajoute un peu d’eau doucement pour mélanger le tout. Dès que tous les ingrédients sont mélangés les uns aux autres,  sans grumeaux, ne plus ajouter d’eau et continuer à pétrir pour que cela forme une pâte ni liquide ni compacte. Une fois la pate prête, on forme des boules, que l’on recouvre d’un filet d’huile et on laisse reposer un peu.

Pendant ce temps…

La farce !

Alors Choumicha a fait des cornes de gazelle un peu différentes de celles que l’on croise habituellement. Ce qui change ? Un petit goût de noisette qui vient se mêler à l’amande et à la fleur d’oranger plus traditionnels. On va pas se gêner hein… Alors pour faire ce ptit tour de magie, on va faire du praliné (qui donnera ce petit goût de noisette).

Pour le praliné : faites griller 100g d’amandes au four quelques minutes, puis à chaud, les mixer à 100g de sucre.

Pour le reste de la farce : Mixer 500g d’amandes mondées avec environ 200g de sucre en poudre (le praliné est assez sucré donc inutile de trop mettre de sucre ici, mais normalement, si on ne met pas de praliné, c’est 1/2 de sucre pour 1 d’amandes, me suis-je bien faite comprendre? De même que si on n’utilise pas de praliné (par flemme ou par manque d’amandes) on devra utiliser environ 60g de beurre fondu pour former une « pâte d’amande » ). Ajouter donc le praliné, une pincée de gomme arabique et quelques gouttes d’eau de fleur d’oranger. Mélanger tout ça et former vos petits batonnets.

Pour l’assemblage, je vous invite à bien observer la démonstration de Choumicha à partir de la 7ème minute, rien ne vaut une bonne vidéo, même si on n’en comprend pas la langue. La déco est facultative. Une fois vos cornes formées, laissez reposer environ 12 heures. Enfournez à 170° pendant une douzaine de minutes. N’oublier pas de faire des piti trous avec une aiguille ou un cure-dent (propres hein bien sûr!) pour éviter que ça ne gonfle et se déforme.

Voilà, j’espère que je n’ai pas trop massacré la recette. En même temps, il est 3h du mat, faut pas trop m’en demander. Je re-jetterais un coup d’oeil demain, je serais un peu moins sous l’emprise de………. la fatigue (bah oui!)

A bientôt et bon appétit! (et bonne nuit)

Pâtes au blé complet et kefta aux oignons confits

29 Avr

pasta-keftaVoilà un plat dont je ne me lasserais jamais… De délicieuses pâtes fondantes nappées de la sauce aux oignons… De la kefta au parfum de poivre et de coriandre… Mmmmmmm rien de gras, y a tout ce qu’il faut : féculents, viande et les légumes on les prend en accompagnement.

Pour 2 personnes :ingredients-kefta

Environ 200g de viande hachée

1 oignon jaune

1 cuiller à soupe de coriandre fraîche

Sel, poivre, cumin, piment d’espelette

Colorant alimentaire « idéal », paprika

200g de spaghetti (complet)

1 cube Kub Or (Maggi)

Peler et couper l’oignon en 2. Hacher finement la moitié, l’autre moitié sera coupée lamelles et cuite dans une casserole à part. Pour cela, mettre 1/2 cuil à café d’huile dans une petite casserole, disposer les lamelles d’oignons, saler et poivrer. Laisser cuire à couvert pendant 7-8 minutes. Mélanger la viande, les oignons, les épices et la coriandre, former des boules de kefta et les placer sur une poelle avec un fond d’huile (1cuil à soupe). Cuire à couvert en les retournant une fois. Pour les pâtes, suivre les indications sur le paquet, il suffit juste de saler légèrement et ajouter un cube de KubOr (Maggi). Disposer les oignons confits sur les keftas, déposer la kefta avec sa sauce sur les pâtes, ou mélanger dans la poelle, selon les goûts. Servir et dévorer !

000_0139100_0178

000_01331100_01791Voilà, bon appétit !

100_0180

**Saykouk**

24 Avr

000_00351

Le saykouk est un « plat » tout en fraicheur à ne pas rater avec cette chaleur (vite avant qu’elle ne file!) Il est d’une simplicité stupéfiante et d’un goût exquis, fondant et acidulé… Mmmm que demande le peuple ?!

Pour vite s’en régaler, il suffit de faire cuire sa semoule de couscous nature comme à son habitude, laisser refroidir un petit peu, et servir dans des bols, baignant (ou se contentant de patauger) dans du lait fermenté…

000_0038100_00111

Bon appétit !