Tag Archives: fraise

Gâteau norvégien à la rhubarbe

16 Mai

A défaut d’avoir pu aller à Oslo à cause du gentil volcan Eyjafjöll (allez-y prononcez le!), je me suis régalée avec ce gâteau de nos amis les Norvégiens… Je suis tombée sur la recette dans ce joli blog Cooking Books


 

 

Ingredienser : (« Ingrédients » pour les pauvres incultes qui ne savent pas parler norvégien)

160g de farine    **   60g de beurre fondu

80mL de lait demi écrémé    **    2 œufs

1 cuiller et demi de levure chimique    **    ~ 180g de sucre

2 bâtonnets de rhubarbe coupés en petits morceaux et laissés macérer dans un sirop (eau+sucre)

J’y ai ajouté pour ma part : 3 petites fraises et 3 cuil à soupe de noisettes en poudre (de l’amande aurait été meilleure)

 

 

La oss kokk ! (« Let’s cook », merci google translation, si ça se trouve je viens de dire « Salut les morues » en norvégien…)

1/ Faites cuire votre sirop, une fois fait, déposez y les petits morceaux de rhubarbe et laissez macérer une bonne heure voire plus.

2/ Mélanger dans un saladier, les oeufs et le sucre jusqu’à obtenir un mélange mousseux, jaune pâle. Ajoutez le beurre fondu et le lait tout en mélangeant. Ajoutez ensuite la farine, la levure et la poudre de noisettes.

3/ Préchauffez le four à 180°. Dans un moule beurré, versez la préparation. Égouttez la rhubarbe et déposez sur la pâte vos petits morceaux de rhubarbe et fraise de façon à recouvrir entièrement la surface de la pâte.

4/ Enfournez pour 30 à 35 minutes à 180°. Laissez refroidir. Vous pouvez servir vos parts nappées du sirop à la rhubarbe (bon ok, ça fait un peu sucré sur les bords j’abuse…)

Elle se sent seule dans ce corps qu’elle traîne littéralement. Elle veut une place dans ce monde. Il a perdu une part de lui même et porte un lourd secret dont il essaie de débarrasser son corps. Il ne veut pas faire partie du monde. Ses amis sont les nombres. Ils se croiseront, se reconnaitront, partageront leur solitude et s’éloigneront. Les nombres premiers ne sont divisibles que par 1 et par eux-mêmes. Ils occupent leur place dans la série infinie des nombres naturels , écrasés comme les autres entre deux semblables, mais à un pas de distance[…]il avait appris que certains nombres premiers ont quelque chose de particulier.

Les mathématiciens les appellent « premiers jumeaux ».

Il pensait qu’elle et lui étaient deux nombres premiers jumeaux, isolés et perdus, proches mais pas assez pour se frôler vraiment.

(Paolo Giordano, La solitude des nombres premiers. Avril 2010)

Publicités

Lunettes à la confiture

15 Août


J’adooooooooooooooore les lunettes à la confiture. Elles me rappellent ma première fête d’anniversaire où j’ai invité mes copines et où j’étais fière de faire goûter les gâteaux de ma maman. On les appelle « Halwat al qata3a », parce qu’on utilise une qata3a, un emporte-pièce. On peut les fourrer à la confiture de fraise, abricot, au nutella, au caramel, au miel, et les recouvrir de sucre glace, de noix de coco râpée, d’amandes effilées, de cacahuètes ou noisettes grillées en miettes, ou même pistaches, des graines de sésames… C’est sans fin !


Pour 80 losanges (vous pouvez diviser les quantités) :

400g de farine

180g de sucre, une pincée de sel

60g de poudre d’amandes

200g de beurre mou

2 oeufs

De la confiture de fraise et des amandes effilées pour la déco

 

1/ Mélanger dans un saladier la farine, la poudre d’amande, l’oeuf, le sucre et le sel. Sabler du bout des doigts.  Ajouter le beurre en petits morceaux et pétrir.

2/ Faire une boule et mettre au frais 1 heure.

3/ Sortir la pâte du frigo. Fariner un plan de travail et étaler la pâte au rouleau à pâtisserie (environ 2 à 3mm d’épaisseur). Découpez à l’aide d’un emporte-pièce vos lunettes ou petits cercles, vous ferez un petit trou au centre sur la moitié des biscuits (comme ça on a un biscuit entier en bas, et un avec un petit trou au dessus, donc toujours trouer un sur deux). Pour faire le trou, j’ai utilisé un mini emporte-pièce mais vous pouvez utiliser un bouchon de bouteille, de stylo (sans l’encre bien sûr). Disposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Réutilisez les chutes de pâte en ré-étalant et redécoupant etc

4/ Préchauffez votre four à 180°. Enfournez une quinzaine de minutes. Si votre pâte est irrégulière (des coins plus épais que d’autres) vous risquez d’avoir à retirer du four quelques losanges qui cuiront plus vite que d’autres plus épais. Donc, surveillez bien la cuisson.

5/ Une fois cuits, laissez les biscuits refroidir. Pendant ce temps, faites griller à sec vos amandes effilées sur une poelle sèche, en remuant doucement à la cuiller en bois. Attention à ne pas les brûler (feu doux). Emiettez un petit peu et réservez. Faites chauffer votre confiture au micro ondes ou à la casserole, pour la rendre plus liquide.

6/ Essayez d’assembler les biscuits deux par deux. A l’aide d’un pinceau, badigeonner le biscuit entier d’un côté (le côté qui était contre la plaque) et le biscuit à trous des deux côtés. Collez et posez le dessus des lunettes sur vos amandes effilées. Faites cela pour tous les biscuits. Vous pouvez, au lieu des amandes effilées, poser le biscuit sur de la noix de coco en poudre. Le fait de badigeonner le dessus des lunettes fait que les amandes ou la noix de coco reste collée sur le biscuit. Vous pourrez ainsi le conserver plus longtemps sans que ça ne se détache.

7/ Etape importante : dégustez !