Archive | mars, 2010

Feuilleté au poulet & champignons sauce au parmesan

29 Mar

Ingrédients

8 carrés feuilletés Croustipâte

2 blancs de poulet

1 boîte de champignons émincés

3 à 4 cuiller à soupe de crème fraîche

1 oignon, 2 cuil à soupe de ciboulette finement hachée

4 cuil à soupe de parmesan râpé

Fleur de sel, Poivre noir ou gris

Du beurre pour la cuisson

Coupez vos blancs de poulet en petits dés, ciselez l’oignon et la ciboulette. Dans un bol assez grand, mélangez les dés de poulet et l’oignon ciselé, le poivre et une pincée de fleur de sel. Sortez vos carrés de pâte feuilletée du frigo et disposez les sur votre plaque. Faites fondre le beurre dans la poêle, ajoutez le contenu du bol et couvrez. Laissez bien cuire le poulet (en vérifiant). En fin de cuisson, égouttez vos champignons et ajoutez les dans la poêle, ajoutez la ciboulette, la crème fraîche et pour finir, une fois le feu éteint, le parmesan râpé. Votre garniture est prête ! Garnissez vos petites pâtes au centre en rabattant tous les coins au centre et en pinçant. Faites cuire pendant 15 à 20 minutes à thermostat 8. Servez accompagné d’une petite salade !

Saumon & Courgette à la crème

28 Mar

Besoin de 100g de lardons de saumon fumé, 1/4 de courgette coupée en très fines lamelles, un filet de crème liquide demi-écrémée,une cuil à soupe de ciboulette émincée, du poivre… Des pâtes (au blé complet) et de l’emmental râpé.

Dans une poêle, disposez les lardons de saumon fumé et les lamelles de courgette, ne salez surtout pas mais poivrez selon votre goût, couvrez et faites cuire à feu doux quelques minutes. En fin de cuisson, ajoutez  la ciboulette et un filet de crème liquide, mélangez et servez sur vos pâtes, parsemez d’emmental râpé et dégustez …

Salade de chou blanc à la sauce balsamique

28 Mar

Quelques « feuilles » de chou blanc coupées en fines lamelles, une pincée de fleur de sel, et une cuiller à soupe de sauce balsamique Amora. Laisser mariner un bon quart d’heure, ça ne sera que meilleur. Bon appétit !

Quatre-quarts

25 Mar

Pourquoi, hein, pourquoi les plus délicieux gâteaux ont besoin de tant de beurre ? !!! Et surtout, pourquoi dans une période de craquage total j’ai choisi le quatre-quarts ? (ma voix intracorporelle me dit que c’est parce qu’il est cruellement trop délicieusement BON!), le quatre kilos ouais ! C’est ce que risque de me dire ma balance quand j’aurais enfin le courage de monter dessus après ce craquage de slip interstellaire ! M’enfin faut se faire plaisir dans la vie, et d’ici là mon ami le vélo aura fait son boulot…

Ingrédients

250g de farine

250g de beurre demi sel mou

250g de sucre en poudre (pour là j’ai utilisé 200g de vergeoise, pas très convaincant)

3 oeufs (l’équivalent de 250g)

1 sachet de levure chimique, et 1 sachet de sucre vanillé

Le préparage

Mélangez le sucre et le beurre pour avoir une jolie pommade. Y ajouter la farine progressivement, puis une fois la farine incorporée, ajouter la levure et le sucre vanillé. Ensuite, les oeufs un à un. Vous obtiendrez une bonne pâte lisse et soyeuse, ni trop liquide ni trop épaisse. Versez la dans un moule à cake ou dans des mini moules. Faites cuire 30min à 200° pour les minis et environ 50min pour le grand quatre-quarts. (Toujours surveiller la cuisson, en veillant à ne pas ouvrir le four les 20 premières minutes). Laissez refroidir à la sortie du four et savourez (oui, savourez ces 4 kilos de douceur !)

Tourte Colin et fondue de poireaux

22 Mar

De la fondue de poireaux… J’ai découvert cet accompagnement à la cantine de l’établissement où je travaille, et depuis, je guette le jour de la semaine où on y a droit avec du bon poisson… C’est juste DE-LI-CIEUX !!! Et puis finalement je me suis décidée à l’essayer chez moi. Un peu au feeling, d’après le goût que ça m’inspirait, bon elle ne vaut pas celle du chef mais quand même, elle a d’la gueule ma p’tite fondue ! Alors aujourd’hui j’ai préparé une tourte à la fondue de poireaux et au petits morceaux de colin d’Alaska (et quelques lardons de saumon fumé mais ce fut une regrettable erreur….. Trop salé!) Donc, pour cette recette vous aurez besoin de :

Pour la fondue de poireaux :

Environ 800g de poireaux frais (surtout pas du surgelé pitié !!)

1 cube de KubOr, un peu de beurre doux pour la cuisson

Un filet de crème liquide demi-écrémée

Pour le Colin d’Alaska :

Bah… du Colin d’Alaska : )      environ 400g de filet

1cuil à soupe de beurre doux pour la cuisson

Le jus d’un quart de citron jaune

2 rouleaux de pâte brisée + 1 jaune d’oeuf dilué dans de l’eau pour la dorure

Préparation :

1/ Préparez vos jolis poireaux, coupez la partie verte en n’en laissant qu’un quart, effeuillez les et lavez les bien bien comme il faut. Puis, armés de votre plus belle patience, émincez vos gentils poireaux. Dans une poêle, faites fondre le beurre en émiettant le cube de KubOr par dessus, ajoutez les poireaux émincés, couvrez et laissez cuire. N’hésitez pas à ajouter du beurre si les poireaux ne sont pas encore cuits mais sont prêts à coller à la poêle, en fin de cuissonajoutez le filet de crème liquide. Retirez du feu et réservez.

2/ Coupez vos filets de Colin en petits cubes, faites fondre une noix de beurre dans une poêle (j’ai utilisé la même poêle que pour les poireaux que j’ai transvasés dans un autre plat). Salez légèrement votre poisson, poivrez et déposez le dans la poêle. Laissez cuire en ne remuant pas trop (le poisson finit par « s’écraser » sous la fourchette sinon). Une fois cuit, réservez.

3/ Étalez un rouleau de pâte brisée sur du papier cuisson dans un moule à tarte. Ajoutez le poisson à la fondue de poireaux et mélangez délicatement. Piquez la pâte à l’aide d’une fourchette. Disposez votre farce et recouvrez du second rouleau de pâte brisée (mouillez les bords des deux pâtes avec un peu d’eau du bout des doigts pour qu’elles collent bien).

Enroulez les bords comme ci contre.

Dorez ensuite le dessus avec un jaune d’oeuf dilué dans un peu d’eau, vous pouvez laisser aller votre esprit créatif en dessinant des petits poissons !

4/ Enfournez à 200° pendant une quarantaine de minutes (vérifier la cuisson).

Servez avec une bonne salade, et surtout régalez vous !!

Prochain départ : Oldenbourg, Mardi 09.03.2010 19h00

8 Mar

Valise en préparation, café en dégustation, esprit en réflexion… Une semaine en Allemagne, en compagnie de jeunes et joyeux élèves, dont je ne connais pas la moitié (…!!) chez une chère allemande à qui je n’ai jamais parlé (…!!!!) jusqu’ici tout va bien. Gentilles petites collègues qui souffriront de mon absence (Spécial Dédicasse à Mérèthe et Hélène si elles passent par là… « Salut ça va ? Bonne journée tout seul! » (vous même vous savez … haha j’ai toujours rêvé de dire cette phrase…) Vos débats, vos délires qui me font des fois me demander si c’est pas nous les collégiennes, vos ragots que je vais sûrement rater, vos histoire à la Hartley Coeur à Vif (ouais ouais, faites pas les innocentes…), vos jeux de mots à peine, à peine pourris … Tout ça va me manquer mais surtout JE vais vous manquer (Hélène masse moi les chevilles, elles gonflent un peu je sais pas pourquoi là…) Soyez forts ! Vous survivrez ! Et en même temps, une semaine ça passe vite hein… Allez je file à Teliste ! (je sors…)

Bon tout ça pour dire une semaine où je tenterai de percer les mystères de la cuisine de Basse Saxe, et où j’en profiterai pour marteler tous les recoins avec mon joli appareil photo… Suite au prochain post ! Next…

Dés de cabillaud au curry de Thaïlande

5 Mar

Vous aurez besoin de deux filets de cabillaud coupés en grosses tranches carrées, d’un cube de KubOr, d’une càc de curry et d’un bon filet de crème liquide (ou une cuiller à soupe de Boursin Cuisine Curry de Thaïlande) et de beurre doux pour la cuisson.

Dans une poêle, faites fondre une bonne cuiller à soupe de beurre avec le KubOr émietté, ajoutez vos morceaux de cabillaud et laissez cuire à couvert sur feu moyen pendant 4 à 5 minutes avant de remuer. N’hésitez pas à vérifier et ajouter du beurre si ça s’assèche. En fin de cuisson, ajoutez le curry et la crème liquide en même temps. Mélangez délicatement pour ne pas émietter le cabillaud. Servez avec une fondue de poireaux, du riz ou une petite salade.